Logo CSSS de Saint-Jérôme
Accueil  >  Soins et services  >  Adulte santé mentale  >  Psychiatrie

Psychiatrie

Programme d’hospitalisation en santé mentale et dépendances

Le programme d’hospitalisation en santé mentale et dépendances accueille les personnes qui ont besoin d’un traitement en milieu protégé. Ces personnes présentent un trouble mental diagnostiqué ou une impression diagnostique de santé mentale a été posée par un psychiatre. De plus, un trouble concomitant de dépendance peut y être associé.

  • L’hospitalisation de la clientèle se fait dans un environnement protégé
  • Le suivi de la clientèle est offert par une équipe interdisciplinaire
  • Le traitement et les objectifs de soins se réalisent par une thérapie médicamenteuse donnée par des professionnels reconnus, ainsi que des rencontres individuelles ou de groupes thérapeutiques
  • Les dépendances peuvent être traitées en concertation avec les représentants du réseau intégré de services tels que : Centre de réadaptation en dépendance des Laurentides, Dianova, Portage, etc.

Pour sa part, l’unité médico-légale offre un service d’évaluation d’aptitude à subir un procès, d’évaluation de la responsabilité criminelle, ou les deux à la fois. Lorsque la clientèle est jugée inapte à subir son procès ou non responsable pour cause de troubles mentaux, celle-ci nous est référée par le tribunal ou par la commission d’examen des troubles mentaux pour garde et traitement en milieu hospitalier. 

Le programme vise à

  • Stabiliser l’état clinique de la personne
  • Restaurer les capacités fonctionnelles
  • Offrir à la personne un milieu de traitement sécuritaire et l’encadrement requis afin de retrouver l’état d’équilibre antérieur
  • Miser sur la réadaptation psychosociale dont l’objectif est d’atteindre le rétablissement de la clientèle

Le programme possède

  • 48 lits d’hospitalisation régulière
  • 8 lits d’hospitalisation brève
  • 10 lits de soins intensifs psychiatriques
  • 10 lits pour les besoins médico-légaux

Ce programme s'adresse à une clientèle de 18 ans et plus. 

L’unité médico-légale s’adresse à une clientèle adulte ayant une problématique particulière relative à la santé mentale.

Les services sont offerts à l’Hôpital régional de Saint-Jérôme.

290 rue De Montigny, pavillon Jeanne-Mance
Saint-Jérôme

450 432-2777 poste 22350 ou 1 866 963-2777 poste 22350

Heures de visite au Pavillon Jeanne-Mance
Unités de soins (maximum 3 visiteurs)  
Tous les jours : 14 h 00 à 20 h 00
Unités des soins intensifs et médico-légal (maximum 2 visiteurs)
Tous les jours : 14 h 00 à 15 h 30 et 18 h 30 à 20 h 00

Mécanisme d’accès 

La clientèle doit d’abord transiter par le service de l’urgence du CISSS des Laurentides, point de service de Saint-Jérôme, soit avec une demande de consultation psychiatrique ou en urgence. L’urgentologue évaluera le cas et, selon les besoins, demandera une consultation psychiatrique. À ce moment, le psychiatre déterminera si une hospitalisation est requise.
 
Pour la clientèle médico-légale, les références proviennent de la cour du Québec, lorsque le juge trouve nécessaire une expertise psychiatrique en aptitude et responsabilité, ou du centre de détention par le biais l’urgence.

Dépliants d'information

 Garde préventive (181 Ko)

 Garde provisoire (167 Ko)

Information complémentaire dans notre site Web

Services en pédopsychiatrie 

Ressources communautaires

Ressources communautaires de la section Santé mentale

Liens utiles

Fondation des maladies mentales Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre
Société québécoise de la schizophrenie Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre
Revivre (anxiété, dépression, bipolarité) Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre
Refer-O-scope - L'outil pour observer et agir avant la psychose Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre
- Association québécoise du trouble de personnalité limite Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre
La Boussole - Aide aux proches d'une personne atteinte de maladie mentale Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre
Institut universitaire Douglas - Trouble de la personnalité limite (TPL) : causes, symptômes et traitements Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre 

Dernière mise à jour le : 05 mai 2015


© Gouvernement du Québec 2017