Logo CSSS de Saint-Jérôme
Accueil  >  Soins et services  >  Adulte santé physique  >  Traumatisme crânien léger

Traumatisme crânien léger

Le service s’adresse à la clientèle adulte et pédiatrique de la région des Laurentides ayant subi un traumatisme crâniocérébral léger (TCC léger).

Le traumatisme  craniocérébral (TCC) léger, souvent appelé commotion cérébrale,  peut survenir  lorsque  la tête est frappée  ou secouée violemment (ex  : accident de voiture,  chute). Le TCC  léger est une désorganisation habituellement  temporaire du fonctionnement du cerveau pouvant se manifester aux niveaux physique, cognitif (intellectuel), comportemental et psychologique.

Le  TCC léger se caractérise par au moins une des conditions suivantes :

  • une période d’altération de l’état de conscience (confusion ou désorientation)
  • une perte de conscience de moins de 30 minutes
  • une amnésie post-traumatique de moins de 24 heures
  • tout autre difficulté reliée au fonctionnement du cerveau (symptômes neurologiques transitoires tel que la convulsion) 
  • un résultat variant de 13 à 15 sur l’échelle de Glasgow*, 30 minutes ou plus après l’accident, lors de l’évaluation à l’urgence.

*L'échelle de Glasgow est un indicateur de l'état de conscience. Cette échelle va de 3 (coma profond) à 15 (personne parfaitement consciente).

Description du service

Ce service vise le dépistage des personnes à risque de complications médicales aiguës ou fonctionnelles persistantes.

Le service comprend une infirmière clinicienne et un médecin conseil.

Suivi
Une infirmière clinicienne effectue un suivi téléphonique auprès de l’usager. Elle procède à une évaluation des symptômes et transmet des informations utiles afin que l'usager puisse gérer ou diminuer ses symptômes. Le médecin est aussi disponible pour donner des conseils.
 
Les signes et symptômes qui suivent un TCC léger sont temporaires. Ils disparaissent habituellement au cours des sept à dix jours après l’accident mais peuvent persister jusqu’à trois mois. Des interventions préventives peuvent être nécessaires, comme organiser un suivi en psychologie ou en physiothérapie ou orienter l’usager vers d’autres ressources. 

Mécanisme d’accès

L’usager doit être référé par son médecin traitant ou par un professionnel des soins de l’urgence, de la médecine sportive, d’une clinique sans rendez-vous ou d’une GMF de la région des Laurentides.

Lorsqu'une personne éprouve les symptômes suivants, elle doit se rendre immédiatement à l’urgence.

  • somnolence qui augmente progressivement
  • confusion
  • difficulté à parler
  • plus de trois vomissements durant les 24 premières heures suivant le retour à la maison
  • maux de tête continuels et non soulagés par les médicaments contre la douleur (acétaminophène, codéine si prescrite)
  • écoulement de sang ou de liquide provenant du nez ou des oreilles
  • changement de comportement : irritabilité, agitation chez les enfants

Hôpital régional de Saint-Jérôme
290, rue De Montigny, Saint-Jérôme

Lundi au vendredi
de 8 h 00 à 16 h 00
Fermé le samedi, dimanche et jours fériés

450 432-2777 postes 23132

N’hésitez pas à communiquer avec nous si vous avez des questions ou des inquiétudes.

Ne pas se présenter en personne pour demander un rendez-vous.

Dépliant d’information

 Traumatisme crânien léger  (292 Ko)

 Traumatisme crânien léger chez l'enfant (501 Ko)

 Sport, commotion cérébrale et traumatisme craniocérébral léger  (889 Ko)

 Conseils à la suite d'un traumatisme craniocérébral léger (TCCL) pour enfants de moins de 16 ans (607 Ko)

 Conseils à la suite d'un traumatisme craniocérébral léger (TCCL) pour adultes de 16 ans et plus (590 Ko)

 

Lien complémentaire dans notre site Web

Programme de prévention des chutes

Dernière mise à jour le : 07 mai 2015


© Gouvernement du Québec 2017