Logo CSSS de Saint-Jérôme
Accueil  >  Votre établissement  >  Qui nous sommes →  >  Historique

Historique

Depuis le 1er avril 2015, le CSSS de Saint-Jérôme a été fusionné au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides.

Le CISSS des Laurentides regroupe tous les établissements publics de santé et de services sociaux de la région. Il a la responsabilité d’offrir des soins et des services de santé à l’ensemble de la population des Laurentides.

Les nouvelles appellations
Le CISSS des Laurentides, point de service de Saint-Jérôme regroupe l'Hôpital régional de Saint-Jérôme, le CLSC de Saint-Jérôme répartis en deux installations, soit le 430 Labelle et le 1000 Labelle et les centres d’hébergement, L’Auberge, L.-G.-Rolland et Youville.

1950-2000

50 ans d’histoire pour l’hôpital de Saint-Jérôme

L'Hôpital régional de Saint-Jérôme a toute une histoire derrière lui depuis la construction de l’hôpital et son ouverture en 1950. Et une histoire ce n’est pas que des faits. Ce sont aussi des gens qui ont cru à un projet, qui ont fait preuve de conviction et qui ont su s’adapter aux contextes économique et sociodémographique dans lesquels ils ont évolué. La raison d’être première de l’établissement n’a toutefois pas changé : offrir des soins et des services de qualité à la population.

La fondatrice de l’hôpital s’appelle Marie-Berthe Thibault et elle était religieuse. Mère Marie-Berthe Thibault était une infirmière diplômée et détentrice d’un brevet de technicienne en radiologie. C’est elle qui supervisa la construction de l’hôpital, bâtit sur un terrain offert gracieusement par le propriétaire du terrain, la compagnie de papier Rolland. Le 5 juillet 1948, se déroulait la traditionnelle cérémonie de la première pelletée de terre accompagnée à l’époque de la bénédiction du terrain, assumée par le curé Émile Dubois. Le docteur Rosaire Lapointe agissait comme représentant des médecins. Son nom a été légué au bâtiment actuel qui abrite le centre de prélèvements adjacent à l’hôpital. Le pavillon Marie-Berthe-Thibault est quant à lui, situé sur la rue Durand, derrière l’urgence de l’hôpital, et est réservé à des secteurs administratifs tels que les Ressources humaines et la Fondation de l’Hôpital régional de Saint-Jérôme.

L’hôpital comptait 150 lits au départ. Deux catégories de médecins y pratiquaient : les omnipraticiens (appelés communément, médecin de famille) et les spécialistes. La première patiente fut admise en obstétrique le 3 décembre 1950. Elle arrivait de sa résidence à Ste-Thérèse-de Blainville et n’eut pas eu le temps de se rendre à l’hôpital pour accoucher. Mais le 4 décembre était la journée officielle prévue de l’ouverture et 3 interventions chirurgicales ont eu lieu.

Six ans après, en 1956, un 7e étage est construit et on compte alors 255 lits et 45 lits pour les poupons. En 1967, le ministère reconnaissait déjà la vocation régionale du centre hospitalier, ce qui permet de justifier un agrandissement du bâtiment. Aujourd’hui, l’hôpital compte 405 lits, dont 85 en psychiatrie. Depuis le 1er avril 2015, l’hôpital fait partie du CISSS des Laurentides, point de service de Saint-Jérôme tout comme le CLSC et les centres d’hébergement.

À titre d’exemple pour illustrer l’ampleur qu’a pris l’établissement de santé, voici quelques statistiques.

Statistiques en unités sur une base annuelle

 

1951

1975

2011

Patients admis

3752

9066

15 805

Naissances

  691

1660

   1731 1

Chirurgies

1470

9401

15 720

Lits

  170

  279

     405

Examens en radiologie

6979

64 385

190 272

Visites à l’urgence

4950

94 736 2

42 575



1 Pendant 4 ans, de 1961 à 1964, le nb de naissances a dépassé 2000 par année.
2 En 1970, la Régie de l’assurance maladie est créée et le nombre de visites à l’urgence passe à 36 798 par année à Saint-Jérôme. La hausse est due également à l’inclusion des visites en cliniques externes dans la somme.

Source : CISSS, point de service de Saint-Jérôme , Service des communications et Dr Jean-Paul Thibault, premier chirurgien de l’hôpital et auteur du livre L’Hôtel-Dieu de Saint-Jérôme et ses fantômes, écrit pour le 50e anniversaire de fondation de l’hôpital.

Dernière mise à jour le : 29 avril 2015


© Gouvernement du Québec 2017